En direct

Un vendeur de portables et le représentant d’Al-Jazeera sport détournent de 283 milliards

  • Les investigations menées par les services de l’unité de recherche de la gendarmerie nationale, dans l’affaire du démantèlement d’un des plus grands réseaux de blanchiment d’argent et de détournement vers des banques étrangère, sous couvert d’activités commerciales de vente de téléphones mobiles et accessoires, dont le siège est sis à Hydra, au cœur de la capitale, a révélé que l’accusé principal qui se trouve toujours en fuite, est impliqué dans le blanchiment d’argent. L’opération d’inventaire de ses biens a révélée que celui-ci possède de nombreuses habitations, de dizaines de voitures de luxe, enregistrées en son nom et celui de ses associés, en plus deux yachts.
  • Selon des sources bien informées d’Ennahar, l’opération d’inventaire des biens de l’accusé principal, « M. N. », propriétaire d’un local commercial de vente de téléphones mobiles et accessoires, sis à Hydra se poursuit toujours. De nombreuses villas et résidences de luxe sises dans des quartiers huppés de Bir Mourad Raïs et Hydra ont été recensées, des dizaines de voitures de luxe, en majorité des 4×4 et deux yachts dans un port de la capitale enregistrés au nom de l’accusé qui est un repris de justice impliqué dans des affaires similaires. Ce dernier a déjà fait l’objet d’une arrestation en 2000.
  • Les mêmes sources ajoutent que l’enquête a durée près de deux mois avant que les éléments de la gendarmerie nationale n’interviennent sur terrain pendant quatre jours de filatures. L’opération a alors permit l’arrestation de 11 accusés le 7 novembre dernier et la saisie de pas moins de 21 millions de dollars américains et canadiens, en plus d’autres devises étrangères, comme la Livre sterling et le rial saoudien. Quatre compteurs de billets ont été saisis sur les lieux.
  • Par ailleurs, selon les mêmes sources, la valeur réelle des opérations effectuées par l’accusé durant les trois dernières années, soit la période de 2007 à 2010, selon les registres trouvés dans le local, dépassent 51 millions de dollars et 6 millions d’Euros. L’équivalent de 382 milliards de centimes.
  • Les personnes arrêtées ont été présentées devant le tribunal de Bir Mourad Raïs où le juge d’instruction a ordonné leur mise en détention, dont sept ont été mis sous contrôle judiciaire, parmi eux le représentant de la société de commercialisation des cartes al-Jazeera en Algérie.
  •  
  • Ennahar/ Khaled T.
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close