Monde

Un vice-ministre libyen des Affaires étrangères enlevé par un groupe armé

Selon un responsable du ministère des Affaires étrangères, citant des témoins, le vice-ministre Hassan al Saghir a été enlevé par des hommes armés dans un hôtel d’Al-Baida (1.200 km à l’est de Tripoli), où siège le gouvernement reconnu par la communauté internationale.

Selon ce responsable, qui a requis l’anonymat, des hommes armés se sont introduits avant l’aube dans la chambre du vice-ministre et l’ont conduit à bord d’une voiture vers une destination inconnue. Les ravisseurs ont indiqué au personnel de l’hôtel qu’ils faisaient partie des forces de sécurité.

Ce rapt n’a pas été revendiqué dans l’immédiat.

Les enlèvements de Libyens ou d’étrangers sont fréquents en Libye, où règne le chaos depuis la chute de Mouammar Kadhafi au terme de huit mois de conflit en 2011.

Livré aux milices, le pays est dirigée par deux Parlements et deux gouvernements rivaux, l’un proche de la coalition de milices Fajr Libya (Aube de la Libye) et l’autre reconnu par la communauté internationale.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!