Monde

Une base militaire française à Abou Dhabi

  •    Il s’agira non seulement de la première base militaire française dans le Golfe, mais aussi de la seule à l’étranger en dehors de l’Afrique.
  •  
  •    "Elle fait face au détroit d’Ormuz, par où transite 40% du pétrole mondial, d’où son intérêt stratégique", avait expliqué la présidence française au moment du lancement du projet.
  •  
  •    "La base navale et de soutien d’Abou Dhabi sera le point d’appui privilégié des navires de la Marine nationale dans la région", a déclaré à l’AFP une source officielle française dans la capitale émiratie.
  •  
  •    L’"Implantation militaire française aux Emirats Arabes Unis" (IMFEAU), nom officiel de la base, avait fait l’objet d’un accord signé en janvier 2008 lors d’une précédente visite de M. Sarkozy à Abou Dhabi.
  •  
  •    Outre la base navale, qui sera installée dans la zone de Mina Zayed,   l’installation comprend aussi un détachement aérien sur la base aérienne d’Al-Dhafra et un groupement terrestre à Zayed Military City.
  •  
  •    Prévue initialement avec des effectifs de quelque 400 hommes, l’IMFEAU n’en comptera que 252, 123 en mission de trois ans et 129 en mission de 2 à 4 mois, avait indiqué en mars le ministre français de la Défense, Hervé Morin, dans une communication à l’Assemblée nationale mise en ligne sur le site de son ministère.
  •  
  •    Le détachement aérien est opérationnel depuis le 1er octobre 2008 à Al-Dhafra, où il dispose de 3 Mirage 2000-5 et de la totalité de ses effectifs, soit 57 militaires, a indiqué la source officielle française sous couvert de l’anonymat.
  •  
  •    Quant à la base navale et de soutien, qui doit compter à terme 72 militaires, "elle sera, dans les prochaines semaines, en mesure d’accueillir des escales de bateaux en transit dans la région", a-t-on poursuivi de même source.
  •  
  •    Pour sa part, le groupement terrestre disposera au total de 93 militaires, selon M. Morin, qui a précisé que l’IMFEAU ne serait "pleinement" opérationnelle qu’en septembre 2010.
  •  
  •    Le reste des effectifs sera composé d’éléments de la gendarmerie et des services interarmées.
  •  
  •    L’unité terrestre aura pour tâche d’"assurer des missions d’instruction et d’entraînement aux combats en zones urbaines et en milieu désertique", a expliqué à l’AFP la source officielle.
  •  
  •    "Dans les prochains mois, l’IMFEAU montera en puissance en termes de personnel et de moyens pour contribuer aux missions de soutien général à nos forces et d’entraînement bilatéral avec les forces émiraties", a-t-on déclaré de même source, expliquant qu’"une centaine de militaires français devront rejoindre l’été prochain une centaine de personnels déjà sur place".
  •  
  •    L’IMFEAU a été créée dans le cadre de l’accord de défense qui lie la France et les Emirats depuis 1995.
  •  
  •    Selon l’accord de 2008, Abou Dhabi finance les infrastructures, alors que Paris prend en charge les frais d’équipement et de fonctionnement.
  •  
  •    "La France aura la libre utilisation de toutes les infrastructures sur les trois unités de l’IMFEAU", a affirmé la source officielle.
  •  
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close