En direct

Une carte grise avec numéro national en 2014 en Algérie

Le secrétaire général du ministère de l’Intérieur et des collectivités locales, Abdelkader Ouali, a annoncé, jeudi à Saida, que son département est en phase d’élaboration d’une carte grise avec numéro national qui sera en vigueur en 2014 dans le cadre de la lutte contre la falsification de ce document.Inspectant le siège de la daïra d’Aïn Lahdjar, au deuxième jour de sa visite dans la wilaya, M. Ouali a indiqué que le ministère de l’Intérieur et des collectivités locales tend vers la numérisation et la modernisation de tous les documents administratifs dont la carte grise, annonçant qu’une base de données nationale du parc automobile sera créée et un numéro national affecté à la voiture "qui ne changera pas avec le changement du lieu ou du propriétaire".Il a ajouté que le permis de conduire à point aura également un numéro national, et ce, dans le cadre de la stratégie de modernisation des documents.D’autre part, le SG du ministère a signalé qu’une réflexion est engagée actuellement autour d’une carte nationale d’identité munie d’une puce portant toutes les informations de son détenteur et de ses empreintes, "difficile à falsifier", tout en exprimant sa satisfaction quant au travail accompli dans le domaine de numérisation des documents administratifs dont le passeport biométrique par de jeunes cadres dont la moyenne d’âge est de 27 ans.Par ailleurs, M. Ouali a affirmé que le ministère de l’Intérieur et des collectivités locales est prêt à mettre tous les moyens financiers à la disposition de la wilaya de Saïda et de ses daïras pour "une décentralisation de l’établissement et le suivi des cartes grises, afin d’épargner aux citoyens les déplacements jusqu’au chef-lieu de wilaya et par conséquent alléger le travail des fonctionnaires concernés".Ce responsable s’est enquis, au siège de la daïra d’Ain Lahdjar, du modèle de mise à niveau des services publics et visité le service biométrique, le siège de la commune chef-lieu de daïra et un nombre de services.Au chef-lieu de wilaya, M. Ouali a inspecté le chantier de réaménagement d’Oued Saïda et les travaux de construction du pont qui s’est effondré en novembre dernier à haï "Commandant Medjdoub", ainsi que des projets de réalisation de marchés de proximité qui seront livrés avant le mois de ramadan prochain.Il a également visité le service biométrique de Saïda, le service d’état-civil et l’hôpital "Ahmed Medeghri".Le secrétaire général du ministère de l’Intérieur et des collectivités locales s’est en outre informé de l’avancement des études portant sur l’aménagement de la zone "Oued El Ouakrif" dans le centre-ville de Saïda.Dans la daïra de Hassasna, M. Ouali a inspecté le service biométrique et le siège de l’unité secondaire de la Protection civile, inauguré une bibliothèque communale et passé en revue l’opération de numérisation de l’état-civil de la commune.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!