Monde

Une église de Floride propose de brûler le Coran le 11 septembre

  •    L’église "Dove World Outreach Center" ("atteindre un monde de paix") invite à brûler le 11 septembre prochain des exemplaires du Coran devant ses portes à Gainville, à quelque 500 km au nord-est de Miami, et invite d’autres centres religieux à en faire autant, pour se souvenir des victimes des attentats et combattre "le démon de l’islam".
  •    "L’islam et la charia sont responsables du 11-Septembre. Nous allons brûler des Corans car nous pensons qu’il est temps pour les chrétiens, pour les églises, pour les responsables politiques de se lever et de dire: ‘non, l’islam et la charia ne sont pas les bienvenus aux Etats-Unis’", a déclaré à l’AFP le pasteur Terry Jones, qui organise cette manifestation.
  •    "Nous avons reçu beaucoup de menaces de mort de groupes jihadistes, mais nous ne pouvons pas réagir par la peur et nous ne pouvons pas compromettre nos croyances. Quelqu’un doit se lever", a ajouté le pasteur.
  •    Des membres d’un forum sur internet défendant le jihad, Al-Falluja, ont réagi en menaçant de faire couler "des rivières" de sang américain.
  •    "Malheureusement, dans cet Etat comme dans tout le pays, l’islamophobie est en augmentation", a réagi auprès de l’AFP Ramsey Kilic, porte-parole du Centre pour les relations islamo-américaines (CAIR).
  •     Pour soutenir l’action du pasteur Jones, un groupe s’est formé sur Facebook (International Burn a Koran Day), sur lequel se sont déversés ces derniers jours des commentaires haineux et xénophobes entre partisans et opposants à l’initiative.
  •    Sur sa page Internet (www.doveworld.org), l’église animée par Terry Jones, auteur d’un livre intitulé "L’islam, c’est le diable", propose aussi d’autres activités, comme une manifestation le 2 août contre l’homosexualité.
  •    
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *