En direct

Une enquête de l’ONS pour élaborer des indicateurs plus approfondis sur les entreprises

  Une enquête de l’ONS pour élaborer des indicateurs plus approfondis sur les entreprisesLa seconde phase du Recensement économique (RE), lancée dernièrement et qui s’étalera jusqu’a fin juin, vise en priorité l’élaboration d’un tableau de bord des principaux indicateurs économiques des entreprises en Algérie, a-t-on indiqué auprès de l’Office national des statistiques.Pour cette enquête, l’ONS a élaboré des questionnaires relatifs à la collecte de l’ensemble des données physiques et comptables d’un échantillon d’entreprises et unités activant dans cinq secteurs : industrie, construction, commerce, services et transports.Globalement ces questionnaires contiennent toutes les indications relatives à la nature de l’activité de l’entreprise, notamment la localisation, l’identification (N° d’identification social de l’entreprise) et le personnel de l’entreprise.Ces questionnaires destinés aux entreprises publiques et privées de 10 salariés et plus et d’un échantillon représentatif, pour les entreprises privées de moins de 10 travailleurs, visent à collecter également des informations qui ont trait à la production, les ventes, l’approvisionnement (matières premières), la consommation de produits énergétiques, l’eau et l’utilisation des TIC ainsi que le bilan comptable de exercice 2011.Il s’agit de la suite de la première phase du Recensement économique qui a permis la constitution d’un répertoire des entités économiques et qui sert comme base de travail pour cette seconde phase visant à réaliser une enquête statistique approfondie sur les entreprises.Les principaux objectifs de cette opération qui portera sur l’exercice 2011, se résument en l’élaboration d’une nouvelle base de données pour la comptabilité nationale, l’actualisation des structures de pondération de différents indices, la mise à jour du répertoire national des entreprises et des activités ainsi que des produits, selon l’ONS qui encadre l’opération.L’opération touchera une population d’environ 40.000 entreprises couvrant l’ensemble des secteurs d’activité économique (hors agriculture) et concernera plus de 600 communes à travers les 48 wilayas du pays.L’encadrement de l’enquête sur le terrain, relève l’ONS, se fera avec le concours du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales qui aura à mobiliser les responsables des services statistiques de wilaya et les délégués communaux, et ce, en plus des cadres des directions régionales et centrales de l’Office.Par ailleurs, l’ONS informe les concernés par cette opération que la loi statistique de janvier 1994 garantit le secret et la confidentialité des données transmises.La première phase du RE a fait ressortir 990.496 entreprises activant sur le territoire national, en relevant la "prédominance" du secteur commercial et le caractère "tertiaire de l’économie nationale".Sur ce total, on dénombre 934.250 entités économiques, représentant plus de 94% du total et le reste (56.246), soit 6%, sont des entités administratives, selon les résultats de la première phase publiées en août dernier.Le tissu économique national est fortement dominé par les personnes physiques à 95% (888.794) alors que les personnes morales (entreprises) représentent seulement 5%, soit 45.456 entités, selon l’Office qui avait estimé que "ce résultat est révélateur d’une économie basée essentiellement sur des micros entités".

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!