Monde

Une figure de l'opposition bahreïnie condamnée à un an de prison

La Haute cour criminelle de Manama, a condamné mercredi une figure de l’opposition bahreïnie, Ibrahim Charif, à un an de prison pour incitation à la haine contre le régime, selon une source judiciaire.

  La cour n’a pas retenu, Ibrahim Charif, l’accusation d’appel à changer le régime par la force, a précisé la même source.

  Charif avait plaidé non coupable de cette dernière accusation, à l’ouverture de son procès en août 2015, affirmant que c’était des présomptions du parquet. Il avait été arrêté en juillet 2015, peu après avoir été libéré de prison, et la justice avait décidé de le juger pour incitation à la haine contre le régime et appel à changer le régime par la force.

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *