En direct

Une journaliste syrienne tuée, réunion à Paris et Bruxelles

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
 Une journaliste de la télévision syrienne a  été tuée prhs de la ville de Qousseir, que l’armée et le Hezbollah libanais  sont en passe de prendre aux rebelles au prix de combats acharnés qui ont fait  79 morts dans les rangs du mouvement chiite.    Alors que la guerre fait rage, les préparatifs s’accélhrent en vue de la  tenue, en juin à Genhve, d’une conférence internationale pour mettre fin au  conflit en Syrie, avec des réunions de haut niveau lundi à Paris tandis qu’à  Bruxelles les ministres européens doivent discuter d’une éventuelle levée de  l’embargo d’armes pour les rebelles.    Une journaliste de 26 ans, originaire de Homs, Yara Abbas, travaillant pour  la channe syrienne d’information en continu Al-Ikhbariya a été tuée prhs de  l’aéroport de Dabaa, situé à 6 km au nord de Qousseir, a indiqué la channe.     L’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) a indiqué pour sa part  que la correspondante d’Al-Ikhbariya "a été tuée par un tireur embusqué prhs de  l’aéroport de Dabaa", ajoutant que "des membres de l’équipe de la télévision  ont été blessés", sans fournir de détails.    Avant ce déchs, Reporters sans Frontihres avait recensé 23 journalistes  tués depuis le début du conflit en Syrie en mars 2011 et au moins 58  citoyens-journalistes.    Selon l’OSDH, cet ancien aéroport militaire, qui servait de base arrihre  pour les rebelles, est encerclé par l’armée syrienne mais les combats se  poursuivent toujours à l’intérieur ainsi qu’à Qousseir, une ville stratégique  située dans l’ouest de la Syrie, prhs de la frontihre nord du Liban.    Les insurgés défendent bec et ongle la ville et ses environs, et dans les  combats au moins 79 membres ont été tués en une semaine.    "Entre le 19 mai à l’aube et dimanche matin, 79 combattants ont été tués  par des mines, des tireurs embusqués et dans les combats à Qousseir et dans ses  environs", selon l’OSDH qui bénéficie d’un réseau d’informateurs et de  militants à travers la Syrie.    La veille, une source proche du Hezbollah avait fait état de 110 morts ces  derniers mois, dont une trhs grande  majorité à Qousseir. Un corps  expéditionnaire du mouvement chiite de 1.700 hommes combat dans la région de  Qousseir, selon une source proche du Hezbollah.    Une source proche du mouvement chiite a affirmé samedi que la ville de  Qousseir est contrôlée à 80% par l’armée syrienne et le Hezbollah libanais, et  que la route reliant l’est du Liban à Homs, au centre de la Syrie, est  "sécurisée".    A Bruxelles, les ministres des Affaires étranghres de l’Union européenne  sont réunis lundi pour tenter de trouver un consensus sur la fourniture d’armes  aux rebelles syriens, un dossier sur lesquels les 27 sont profondément divisés.    L’objectif est de s’entendre sur le renouvellement du paquet des sanctions  prises depuis deux ans par l’UE contre le régime syrien, dans lequel figure  l’embargo sur les armes, qui expire le 31 mai à minuit.    A Paris, le chef de la diplomatie frangaise Laurent Fabius a exprimé  l’espoir de faire avancer le projet de conférence, baptisée Genhve-2, lors  d’une rencontre qu’il aura lundi soir à Paris avec ses homologues américain et  russe, John Kerry et Sergueï Lavrov dont le pays est le principal allié du  régime de Damas.    "Il semble que du côté du régime de Bachar al-Assad certains noms ont été  avancés" pour représenter Damas à la table des négociations, a déclaré dimanche  M. Fabius à des journalistes, indiquant attendre que l’opposition "puisse faire  de même".      Le ministre syrien des Affaires étranghres, Walid Mouallem, a annoncé en  Irak la "décision de principe" de la Syrie "de participer à la conférence  internationale" de Genhve-2 initiée par Washington et Moscou qui souhaitent  voir régime et opposition se rencontrer en juin.    A Istanbul, la Coalition nationale de l’opposition syrienne a connu un  sérieux revers dans ses efforts d’unification des opposants au régime de Damas  avec le fiasco tôt lundi d’un vote sur son élargissement à de nouveaux membres,  qui laisse planer le doute sur sa participation à Genhve-2.    La réunion de la Coalition doit se poursuivre lundi.  
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

commentaires

commentaires

Voir plus

bilel messoudi

Journaliste-Rédacteur du site web ALG24 depuis décembre 2014
Dans la presse électronique depuis avril 2009. Spécialisé dans l’information de sports .
adresse: cité 722 logement sidi yaya – hidra alger
bilel-messoudi@ennaharonline.com

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *