En direct

Une nouvelle marche d'opposants empêchée par la police à Alger

  •    Quelques dizaines de manifestants, rassemblés Place du 1er mai au centre de la capitale, ont tenté de marcher vers la Place des martyrs, distante de près de trois kilomètres, mais ont été bloqués par les forces de l’ordre.
  •  
  •    Plus d’une centaine de policiers étaient déployés sur la place du 1er et dans les rues avoisinantes. Les manifestants scandaient notamment "Djazaïr horra democratia" (Algérie libre et démocratique) et brandissaient des pancartes sur lesquelles étaient écrits: "système dégage" ou encore "pour la chute du régime".
  •  
  •    Parmi eux, le président de la Ligue algérienne pour la défense des droits des l’Homme (LADDH), Ali Yahia Abdenour, et des responsables du Rassemblement pour le Rassemblement pour la culture et la Démocratie (RCD, opposition laïque).
  •  
  •    Cette aile de la CNDC, dirigée par le RCD, a suivi son mot d’ordre de manifestation "tous les samedis" pour un changement du système politique tandis que la seconde tendance issue de la scission de ce mouvement, née en janvier dans la foulée des émeutes contre la vie chère, refuse de manifester dans la rue.
  •  
  •    Depuis ces émeutes, les protestations sociales et politiques se sont multipliées en Algérie. Au cours de cette vague de contestation, une trentaine de personnes ont tenté de s’immoler par le feu, dont cinq ont succombé à leurs blessures, selon la presse algérienne.
  •    
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!