En direct

Une terroriste repentie à la tête d’un réseau de prostitution

  • L’affaire dans laquelle le tribunal a condamné à 18 mois de prison ferme et 50.000 DA, 31 accusés principaux parmi lesquels figure une terroriste repentie, pour avoir ouvert un débit de boisson alcoolisée sans autorisation, incitation de mineurs à la débauche, gestion d’un local de boissons alcoolisées et dancing ouvert au public.
  • Les faits remontent au début de l’été dernier, plus exactement au mois de juin, lorsque les services de sécurité ont réussi à démanteler un réseau de prostitution, dirigé par une terroriste repentie des environs de Boussaâda, qui, en collaboration avec un septuagénaire, avait ouvert un cabaret avec dancing dans un hangar au marché de gros des fruits et légumes à Thala Othmane, dans la wilaya de Tizi Ouzou.
  • La terroriste repentie avait pour mission de recruter les prostituées. De nombreuses filles, parmi lesquelles des mineures ont ensuite été arrêtées ainsi qu’un gérant. Le vieil homme impliqué dans l’affaire a réussi à prendre la fuite. 75 copies numérotées sur lesquelles les noms des employées étaient inscrits ont été saisies, en plus de 3 registres des rentrées des filles du dancing, du dortoir  et du bar et un CD de musique et de films X, une importante quantité d’alcool périmés et plus d’un quintal de viande porcine.
  • Les accusées ont reconnues devant le tribunal les accusations à leur encontre, précisant qu’elles étaient venues à Tizi Ouzou pour travailler et gagner leur pain.
  • L’homme arrêté a déclaré que le hangar transformé en cabaret et dancing appartenait au fugitif.
  •  
  • Ennahar/ Asma B.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!