SociétéAlgérie

Université : Ces boursiers qui ne reviennent pas en Algérie, Que faire ?

Algérie – Les bourses d’études octroyées aux étudiants algériens, désirant poursuivre des études supérieures à l’étranger sont au centre d’une instruction du ministère de l’Enseignement Supérieur. Cette dernière vise toutes les universités du pays. 

Plusieurs aspects touchants les études de boursiers entamant leur cursus outre-mer, notamment en France, y sont évoqués. 

Ainsi, “les étudiants qui ne reviennent pas en Algérie”, après la fin de la durée de formation sont désormais passibles de sanctions. C’est ce que fait savoir le ministère dans ce document qui évoque l’année universitaire 2018-2019 . Dans ce cadre, de nouvelles conditions pour le renouvellement des bourses d’études à l’étranger, ont été introduites.

Dés lors, les étudiants concernés, sont à présent tenus d’envoyer “pour vérification”, à chaque fin de semestre, des dossiers de suivi, au ministère de l’enseignement supérieur algérien. Et ce, par le biais des représentations diplomatiques, se trouvant au niveau des pays d’accueil.

Le dossier en question, doit contenir :

Le relevé de note de l’étudiant certifié par l’université d’accueil. Mais aussi, l’original de l’attestation de succès (qui doit être présenté au niveau du ministère pour le renouvellement de la bourse). Ainsi enfin qu’une fiche de suivi pédagogique à remplir, après l’avoir téléchargée sur le site internet du ministère.

Le département de l’Enseignement Supérieur informe, enfin, que le renouvellement des bourses s’effectuera en Août. Il ajoute de plus qu’”aucune demande de prolongement de la durée de formation ne sera acceptée”.

Lire aussi Près de 9 000 étudiants algériens admis dans des universités française en septembre 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!