Sports

USA : amis d’Israël, ennemis du Hamas

  •    "Nous avons toutes les raisons d’être sceptiques devant ce que nous lisons dans les journaux au sujet du Hamas et je pense qu’il faut attendre de voir ce qui se passe véritablement", a-t-elle dit.
  •  
  •    Mme Perino n’a pas paru exclure que les hostilités soient toujours en cours quand Barack Obama prendra la succession de George W. Bush le 20 janvier, disant que M. Bush et les Etats-Unis faisaient ce qu’ils pouvaient pour obtenir un cessez-le-feu "le plus vite possible", alors que le bilan des victimes a dépassé les 1.000 morts mercredi, selon les urgences palestiniennes.
  •  
  •    Ce cessez-le-feu devra être "durable", a-t-elle rappelé, tandis que le plan égyptien prévoit d’abord un cessez-le-feu "immédiat" entre Israël et le Hamas et "l’acceptation du retrait" de l’armée israélienne de Gaza, selon le chef de la diplomatie égyptienne, Ahmad Aboul Gheit.
  •  
  •    Un cessez-le-feu "durable" passe par un arrêt des tirs de roquettes du Hamas sur Israël et du trafic d’armes entre l’Egypte et la Bande de Gaza, ainsi qu’un retour à un plan de 2005 sur l’ouverture des frontières du territoire palestinien, a-t-elle dit.
  •  
  •    "Nous n’avons pas besoin que le nombre de morts augmente pour demander instamment à Israël de faire plus attention, c’est ce que nous faisons depuis le début", a-t-elle répondu à la presse qui lui demandait si le fait que la barre des 1.000 morts avait été franchie a suscité un surcroît de pression des Etats-Unis sur leur grand allié israélien.
  •  
  •    "L’un des problèmes, c’est que l’ennemi, le Hamas, une organisation terroriste, se cache parmi des innocents et se sert d’eux comme boucliers humains", a-t-elle dit.
  •  
  •    Elle a répété croire qu’Israël "comprenait" la nécessité d’éviter les victimes civiles.
  •    
  • Ennahronline/ AFP

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *