Sports

USA: La grippe est résistante à l'antiviral Tamiflu

  •    Depuis le 1er octobre 2008, 102 virus de la grippe de type A, 88 de la souche H1N1, 14 de la souche H3N2 ainsi que 40 de type B, provenant de 25 Etats américains, ont été testés pour la résistance aux deux principaux antiviraux, le Tamiflu (Oseltamivir) et le Relanza (Zanamivir).
  •  
  •    Les tests ont montré que 98% des virus les plus répandus cette saison aux Etats-Unis (H1N1) étaient résistants au Tamiflu, commercialisé par le groupe pharmaceutique suisse Roche et l’antiviral le plus utilisé, indique le rapport transmis à l’AFP.
  •  
  •    L’hiver dernier seulement 11% environ des cultures du virus de la grippe le plus répandu prélevés sur des malades et analysés par les CDC s’étaient montrés résistants au Tamiflu.
  •  
  •    Tout en concédant que "cette résistance a évolué rapidement", Tom Skinner, un porte-parole des CDC, a souligné qu’il ne s’agissait pas d’une urgence sanitaire. Le virus peut encore évoluer et perdre cette résistance, a-t-il dit.
  •  
  •    Mais "il s’agit de se faire vacciner", a ajouté le porte-parole, précisant qu’il existe aussi d’autres antiviraux. Il a également relevé que cette saison la grippe est jusqu’à présent "très contenue" dans la population.
  •  
  •    "Nous voulons seulement que les médecins sachent qu’il y a une souche du virus de la grippe en circulation qui est résistante (au Tamiflu) mais qu’il existe d’autres options de traitements et qu’il faut se faire vacciner", a poursuivi Tom Skinner.
  •  
  •    "Cette résistance virale nous rappelle que nous devons utiliser les antiviraux de manière appropriée et illustre l’importance d’avoir des recherches toujours en cours pour développer de nouveaux antiviraux de manière à avoir toujours une longueur d’avance pour traiter efficacement la grippe", a-t-il ajouté.
  •  
  •    L’émergence de cette souche de la grippe reste un mystère, selon plusieurs experts cités dans le New York Times.
  •  
  •    La résistance est apparue il y a plusieurs années au Japon, le pays qui utilise le plus le Tamiflu. Mais il semble qu’aux Etats-Unis, il s’agisse d’un cas de développement spontané de résistance, comme il y en avait eu auparavant en Chine, où l’usage du Tamiflu est rare.
  •  
  •    D’autre cas ont été observés l’hiver dernier en Norvège, en France et en Russie puis en Afrique du Sud où la saison hivernale s’étend de juin à septembre, et maintenant de nouveau dans l’hémisphère nord, relève le Dr Henry Niman, un biochimiste qui traque les caractéristiques génétiques des virus de la grippe dans le monde. Celui-ci met en garde depuis plusieurs mois contre le risque de propagation de la souche résistante H1N1.
  •  
  •    La grippe saisonnière est responsable de quelque 36.000 décès par an aux Etats-Unis surtout parmi les personnes âgées, les très jeunes enfants, les cardiaques ou les asthmatiques en raison des complications, selon les statistiques des CDC.
  •  
  •    
  • Ennahar/ AFP  

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *