Monde

USA : le Pentagone reconnait 4 victimes civiles "probables" dans une frappe en Irak

 L’armée américaine a reconnu vendredi qu’un bombardement américain en Irak le 13 mars visant un checkpoint du groupe Etat islamique avait « probablement provoqué la mort » de quatre civils dont un enfant.

 Une enquête réalisée par l’armée américaine « indique que les frappes ont probablement provoqué la mort de 4 non-combattants », dont l’un « pourrait avoir été un enfant », selon un communiqué du Centcom, le commandement des forces américaines au Moyen-Orient.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close