Monde

USA: les écoles publiques de Los Angeles fermées après des menaces

 Toutes les écoles publiques de Los Angeles ont été fermées mardi après une « menace crédible » envoyée par voie électronique, ont indiqué la police et le rectorat du secteur, situé non loin de San Bernardino où a eu lieu un attentat meurtrier le 2 décembre.

 « Plus tôt ce matin, nous avons reçu une menace électronique qui évoquait la sécurité de nos écoles », a indiqué Steve Zipperman, responsable de la police de Los Angeles en charge des écoles, lors d’une conférence de presse.

 La police de Los Angeles ainsi que la police fédérale (FBI) « ont été informées et cette menace est en train d’être analysée », a-t-il ajouté. « Dans un geste de prudence, nous avons choisi de fermer nos écoles aujourd’hui jusqu’à ce nous puissions être totalement certains que nos écoles sont sûres », a-t-il ajouté.
Il s’agit d’une « menace crédible », a souligné le rectorat sur son compte Twitter.

 « Il s’agissait d’une vaste » menace, « pas contre une école, deux écoles ou trois écoles. Il s’agissait de nombreuses écoles, qui n’ont pas été spécifiquement identifiées », a précisé le recteur des écoles publiques de Los Angeles, Ramon Cortines, lors de la même conférence de presse. Le rectorat reçoit « tout le temps » des menaces mais cette fois « il s’agit d’une menace rare », a-t-il souligné, évoquant des « sacs à dos » sans donner plus de précisions.

 Aux journalistes qui lui demandaient pourquoi une telle évacuation dans ce cas précis, le recteur a évoqué l’attentat de San Bernardino, à une heure de Los Angeles, où un couple radicalisé a tué 14 personnes et en a blessé 22 autres, ainsi que les évènements internationaux récents. « Nous n’allons pas risquer la vie d’un écolier », a-t-il ajouté.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close