Economie

Usine Renault de Tanger: un ministre français dénonce "un mauvais procès"

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

 Le ministre français de l’industrie Eric  Besson a dénoncé, dimanche sur Europe 1, le "mauvais procès" qui a été fait à  "Renault et à la France", à l’occasion de l’inauguration de l’usine géante "low  cost" de sa filiale Dacia à Tanger (Maroc).  "C’est un mauvais procès que l’on est en train de faire à Renault et à la  France", a déclaré le ministre, en citant "trois chiffres" à l’appui de sa  défense du constructueur français.  "Renault produit deux fois plus de véhicules en France qu’il n’en vend. 40% de ses investissements mondiaux sont en France. 80% de sa Recherche et  Développement sont localisés en France", a-t-il souligné.    En outre, "le solde de Dacia est positif pour Renault de 600 millions  d’euros", a assuré le ministre. "Chaque fois que nous vendons à l’étranger des voitures Renault-Dacia, a-t-il expliqué, le retour en termes de recherche et  développement et d’emplois est favorable à la France".   Et pour justifier l’implantation très controversée en France de cette usine  au Maroc, le ministre a fait valoir une nouvelle fois qu’"aucun constructeur ne  peut produire du +low cost+ en France", avec un salaire minimum équivalant à  "150 euros par mois".   M. Besson a également ajouté que l’Etat-actionnaire avait demandé à Renault  "de bien vouloir relocaliser en France des utilitaires, en moyenne gamme et  surtout haut de gamme". "C’est ce qui est en train de se faire", a-t-il assuré.    Enfin, le ministre a rappelé que le choix de Renault de se porter acquéreur de Dacia datait de la présidence de Louis Schweitzer, sous un gouvernement socialiste. "Pas la peine d’imputer à (l’actuel PDG) Carlos Ghosn et au gouvernement  actuel des décisions qui remontent au temps du gouvernement de Lionel Jospin",  a-t-il dit.   Renault a inauguré jeudi au Maroc son usine géante de Tanger, nouvelle base  "low cost" aux portes de l’Europe et tête de pont vers l’Afrique, qui ravive en  France une polémique sur les délocalisations attisée par l’approche de  l’élection présidentielle.

 

 

Algérie- ennaharonline

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

commentaires

commentaires

Voir plus

bilel messoudi

Journaliste-Rédacteur du site web ALG24 depuis décembre 2014
Dans la presse électronique depuis avril 2009. Spécialisé dans l’information de sports .
adresse: cité 722 logement sidi yaya – hidra alger
bilel-messoudi@ennaharonline.com

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *