Monde

Vatican : rencontre historique de prière avec Abbas et Peres

   Même si aucun fruit immédiat n’est attendu pour relancer le processus de paix entre Israéliens et Palestiniens, les deux présidents ont semblé heureux de se retrouver en présence du pape François à la résidence Sainte-Marthe.

   Ils sont apparus détendus quand ils sont montés avec lui et le patriarche orthodoxe de Constantinople, Bartholomée, dans un minibus blanc pour rejoindre le lieu de la rencontre, situé dans les jardins, près des Musées du Vatican.

   Assis côte à côte, devant leurs délégations alignées sur chaque côté de la pelouse, ils ont suivi, très recueillis, les prières psalmodiées en hébreu par des rabbins, accompagnées par un orchestre de cordes qui jouait divers airs, notamment le célèbre air juif invitant à la paix "Shalom Aleichem". 

   Des psaumes du roi David, une prière de repentir du Yom kippour et une prière d’un rabbin ukrainien, Nahman de Breslavia, datant du début du XIXème siècle, ont retenti au coucher du soleil, à l’abri de haies de lauriers.  

   Puis, dans un ordre respectant la chronologie des trois religions, ce fut le tour des représentants des chrétiens, qui, commençant par Bartholomée, se sont exprimés en anglais, italien et arabe.

   Ils ont notamment lu une prière de Saint-François d’Assise et un texte de Jean Paul II sur la repentance "pour les mots et attitudes causées par la haine, l’orgueil, le désir de dominer les autres". Avant de nouveaux intermèdes musicaux. 

   Les musulmans ont prié sur les mêmes thèmes, en arabe: "Oh Seigneur, apporte la paix au pays de la paix (…) et abolis l’injustice contre les opprimés de cette terre", affirmait une des prières.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!