PolitiqueMonde

Venezuela: l’UE « prendra des mesures » faute d’élections convoquées « dans les prochains jours » (Mogherini)

L’Union européenne « prendra de nouvelles mesures » si des élections ne sont pas convoquées « dans les prochains jours » au Venezuela, y compris en ce qui concerne « la reconnaissance du leadership » dans le pays, a averti samedi la cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini.

« En l’absence d’annonce concernant l’organisation de nouvelles élections assorties des garanties nécessaires dans les prochains jours, l’UE prendra de nouvelles mesures, notamment sur la question de la reconnaissance du leadership du pays », a déclaré Mme Mogherini au nom de l’UE dans un communiqué.

Le message de la Haute représentante intervient après des ultimatums coordonnés en provenance de Madrid, Paris, Berlin et Londres, qui ont donné « 8 jours » à Nicolas Maduro et annoncé qu’ils reconnaîtraient l’opposant Juan Guaido comme « président » du Venezuela si des élections n’étaient pas convoquées dans ces délais.

Le dossier était par ailleurs au menu samedi d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU consacrée à la crise.

Vendredi soir, selon des sources diplomatiques interrogées par l’AFP, les 28 Etats membres n’étaient pas parvenus à s’entendre sur une nouvelle déclaration commune appelant à la convocation rapide d’élections au Venezuela.

L’Espagne et plusieurs autres Etats membres avaient jugé le texte proposé « trop faible dans sa formulation », avait expliqué l’une des sources. L’UE est divisée entre les partisans d’une reconnaissance de l’opposant Juan Guaido comme « président par intérim » et ceux qui ont soutenu jusqu’à présent le régime de Nicolas Maduro.

Selon son communiqué publié samedi, l’Union, qui juge les précédentes élections tenues en mai « ni libres, ni justes, ni crédibles, manquant de légitimité démocratique », appelle à la « tenue urgente d’élections présidentielles libres, transparentes et crédibles ».

« L’UE redit son total soutien à l’Assemblée nationale, qui est le corps démocratique légitime au Venezuela, et dont les pouvoirs doivent être rétablis et respectés, y compris les prérogatives et la sécurité de ses membres », affirme Federica Mogherini

Les contacts avec les partenaires régionaux et internationaux seront « intensifiés dans les prochaines heures », ajoute-t-elle.

Source: AFP

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close