Monde

Venezuela: Maduro a échappé à un attentat (vidéo)

Algérie – Le président vénézuélien Nicolas Maduro a été samedi la cible d’un « attentat » commis avec au moins deux drones chargés d’explosifs C4 et dont il est sorti indemne, a annoncé le gouvernement.

Maduro était en train de prononcer son allocution lorsqu’on l’a vu regarder le ciel, après quoi la caméra a montré plusieurs dizaines de militaires qui rompaient les rangs et couraient sur l’avenue sur laquelle la cérémonie se déroulait

 » Il s’agit d’un attentat contre la personne du président Nicolas Maduro « , a déclaré le ministre de la Communication, Jorge Rodriguez, après l’incident où l’on a vu à la télévision Nicolas Maduro interrompre le discours qu’il prononçait au cours d’une cérémonie militaire à Caracas.

Le président vénézuélien a accusé son homologue colombien Juan Manuel Santos d’être responsable d’un attentat contre lui samedi à Caracas, commis selon les autorités vénézuéliennes avec des drones chargés d’explosifs.

« Aujourd’hui on a essayé de m’assassiner », a déclaré M. Maduro lors d’une intervention radio-télévisée. « Je n’ai pas de doute que le nom de Juan Manuel Santos est derrière cet attentat », a-t-il assuré.

A Bogota, le gouvernement colombien a catégoriquement rejeté cette accusation, la qualifiant d' »absurde ».

Un mystérieux groupe rebelle qui serait composé de civils et de militaires a revendiqué l’action, dans un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux.

« Nous ne pouvons pas tolérer que la population soit affamée, que les malades n’aient pas de médicaments, que la monnaie n’ait plus de valeur, que le système éducatif n’enseigne plus rien et ne fasse qu’endoctriner avec le communisme », assure ce texte. Celui-ci est signé du « Mouvement national des soldats en chemise », jusque-là inconnu.

Capture d’image d’une vidéo de la télévision vénézuélienne montrant le président Nicolas Maduro et son épouse Cilia Flores (g), lors d’une cérémonie militaire, le 4 août 2018 à Caracas, au cours de laquelle le président est sorti indemne d’un attentat aux drones / Télévision vénézuélienne/AFP

Le ministre vénézuélien de la Communication Jorge Rodriguez avait expliqué auparavant que M. Maduro avait réchappé à un attentat commis avec des drones chargés d’explosifs alors qu’il prononçait un discours lors d’une cérémonie militaire dans le centre de Caracas.

Sept militaires ont été blessés et hospitalisés à la suite de l’attaque, a déclaré le ministre.

 Discours interrompu

En pleine allocution, après une détonation, M.Maduro, son épouse Cilia Flores et les hauts gradés qui les entouraient sur une estrade ont regardé vers le ciel, l’air surpris et inquiet.

Après quoi la caméra a montré plusieurs centaines de soldats en train de rompre soudainement les rangs et de se mettre à courir sur l’avenue où se déroulait l’événement, dans une certaine confusion. La télévision d’État a ensuite coupé la retransmission.

 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close