Société

Vers l’adoption d’un dispositif de recherche des causes d’incendie en Algérie

Un atelier national sur l’appui technique pour la gestion des feux de forêts en vue de créer un dispositif de recherche des causes d’incendie (RCI) en Algérie s’est ouvert mardi à l’Ecole nationale des forêts de Batna.

   Ce dispositif consiste en la mise en place d’une commission mixte de spécialistes des forêts, de la protection civile et de la Gendarmerie nationale dont la mission sera la recherche des causes à l’origine des départs d’incendie forestiers, a précisé un sous-directeur à la direction générale des forêts (DGF), Mohamed Abbas.

   Selon ce responsable, l’initiative s’inscrit « dans le cadre d’un projet de coopération technique entre la DGF et l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

   L’atelier de Batna s’inscrit également dans le cadre de la préparation du schéma national de lutte contre les feux de forêts en Algérie et de requalification des aires incendiées, a indiqué, de son côté, le représentant de la FAO en Algérie, Nabil Assaf, relevant que des efforts sont déployés pour réduire les incendies de forêts en hausse à travers le monde en raison des changements climatiques et la pression démographique sur les zones forestières.

  Des experts de la DGF et de la FAO participent à cet atelier qui, selon un expert de la FAO, Daniel Alexandrian, est aussi destiné à présenter les conclusions de la première mission exploratoire effectuée du 22 au 28 février derniers dans l’Ouest algérien pour l’amélioration de l’efficacité des plans anti-feux de forêts par l’introduction des technologies nouvelles de prévention.

APS

 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close