Economie

La vice-Premier ministre du Québec appelle à la création d’un réseau entrepreneurial féminin algéro-canadien

La vice-Premier ministre du Québec, ministre de la Petite et Moyenne Entreprise (PME), de l’Allègement réglementaire et du Développement économique régional du Québec, Lise Theriault, a appelé lundi à Alger les femmes d’affaires algériennes et canadiennes à asseoir un réseau entrepreneurial féminin dans le domaine des PME pour investir dans des secteurs stratégiques telles que les énergies renouvelables, les nouvelles technologies et l’agriculture.

Mme Theriault a précisé, à l’ouverture d’une Journée d’étude sur le thème “Les relations économiques entre l’Algérie et le Canada (Québec):

comment l’entrepreneuriat féminin peut accélérer sa croissance”, que les femmes d’affaires canadiennes qui l’accompagnent dans sa visite en Algérie étaient très actives sur le plan économique et commercial dans la région du Québec, ajoutant qu’elles étaient prêtes à mettre à profit leur réseau de relations internationales et leur expérience au service des femmes d’affaires algériennes désireuses d’opérer un bond qualitatif dans leurs domaines d’activité respectifs.

L’Algérie est le premier partenaire économique du Québec dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) et le Québec est le  premier partenaire économique de l’Algérie au Canada, a souligné la ministre canadienne, précisant que son gouvernement misait sur le développement durable par l’encouragement des projets conjoints en matière de PME, notamment celles dirigées par des femmes.

Elle a fait savoir qu’en 2007, les exportations du Québec vers l’Algérie s’élevaient à 33 millions de dollars et les importations à partir de l’Algérie à 2 milliards de dollars.

“L’Algérie est notre choix privilégié en matière d’investissement et de coopération économique dans la région MENA”, a-t-elle dit, évoquant notamment la coopération bilatérale dans le domaine de la formation, de la culture et de l’éducation.

Concernant la communauté algérienne établie au Canada (entre 100.000 et 150.000 Algériens), Mme Theriault a précisé que la majorité était établie au Québec.

Pour sa part, le vice président du Forum des Chefs d’Entreprises (FCE), Ahmed Tibaoui a affirmé que la visite, en Algérie, du Vice-premier ministre du Québec était de nature à ouvrir de nouveaux horizons à la coopération économique algéro-canadienne et contribuera à son renforcement dans les secteurs du commerce, de l’économie et de la culture.

 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!