En directAlgérie

Vidéo – Déchets de mouton de l’Aid : Face à l’incivisme des citoyens, les éboueurs vident leurs sacs !

Algérie – Les ordures ménagers et les restes des moutons sacrifiés, jetés pêle- mêle, durant l’Aid El Adha ont entrainé des conséquences désastreuses et ont suscité un mécontentement parmi le personnel des entreprises de la collecte des déchets, rapporte Ennahar Online.

Un peu partout dans nos villes, les trottoirs sont débordés d’ordures durant l’Aid El Adha, comme le montre une vidéo diffusée par le site électronique Ennahar Online. La situation est préoccupante, ou du moins par les agents du ramassage d’ordures ménagers qui ont été « agressés » par de tas d’objets et de matériaux représentant un risque pour leur santé . « Les ordures sont jetés de façon anarchqiue !.On trouve dans les sacs-poubelles des peaux de moutons, mais aussi des bouts verres !!! se lamente un éboueur.

« On jette n’importe où ! ceci entraine un cumul de déchets, de la saleté et des odeurs nauséabondes…En dépit du passage des éboueurs… dans peu de temps, on y trouve le même spectacle… les ordures sont entassés partout ! », déplore t-on.Face à cette situation apocalyptique, du fait de l’incivisme des citoyens, les éboueurs sont contraints de doubler leurs efforts pour nettoyer les scènes au lendemain du rituel…!

 

Tags

Articles en lien

3 Comments

  1. Mais … Mais … Les Algériens sont-ils les mêmes en tout temps et partout ? Ou bien changent-ils de mentalité selon la nature des besoins ?
    En fin de journée les vendredi soirs, les jeunes du hirak nettoient tout et le monde entier en est témoin et applaudit. Et « en privé », ils redeviendraient des sous-dév. ?
    Entre les 2, quel est le naturel des Algériens ? Un peuple conscient en masse dans la rue Et des particuliers inciviques chez soi ? Quel dommage ! En même temps, cette contradiction flagrante pose la question de « l’organisateur » ou « prompteur » du hirak … On ne peut pas se métamorphoser aussi « naturellerement » sans une aide providentielle. Les jeunes nettoyeurs citoyens du hirak ne peuvent pas perdre leur conscience du « devoir » d’une façon aussi stupide : la rue et les trottoires sont à tous de la même façons les vendredis de contestation et le seul jour de l’année de aïd el fitr.

  2. Mais … Mais … Les Algériens sont-ils les mêmes en tout temps et partout ? Ou bien changent-ils de mentalité selon les besoins ?
    En fin de journée les vendredi soirs, les jeunes du hirak nettoient tout et le monde entier en est témoin et applaudit. Et « en privé », ils redeviendraient des sous-dév. ?
    Entre les 2, quel est le naturel des Algériens ? Un peuple conscient en masse dans la rue Et des particuliers inciviques chez soi ? Quel dommage ! En même temps, cette contradiction flagrante pose la question de « l’organisateur » ou « prompteur » du hirak … On ne peut pas se métamorphoser aussi « naturellerement » sans une aide providentielle. Les jeunes nettoyeurs citoyens du hirak ne peuvent pas perdre leur conscience du « devoir » d’une façon aussi « naturelle » : la rue et les trottoires sont à tous de la même façons les vendredis de contestation et le seul jour de l’année de aïd el fitr.

  3. C est franchement honteux..incivique..les eboueurs ne sont pas des chiens que diable!!!! Mais ce type de comportement demontre que nous sommes encore tres loins de reagir comme des etres normaux..ou propres..pourtant l islam prone la proprete…allez comprendre!!!

Répondre à saidab Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close