En direct

Vimpelcom pourrait céder Djezzy au gouvernement algérien si nécessaire

  •    Vimpelcom a annoncé lundi le rachat de 100% de l’italien Wind et 51% de l’égyptien Orascom au milliardaire égyptien Naguib Sawiris afin de créer le 5e groupe mondial des opérateurs de mobiles.
  •  
  •    "Si le gouvernement insiste, nous serons naturellement prêt à envisager la vente de cet actif au gouvernement", a-t-il déclaré aux journalistes qui accompagnent le président Dmitri Medvedev durant sa visite d’une journée à Alger.
  •  
  •    "Nous voudrions conserver avec plaisir cette compagnie (Djezzy) comme l’un de nos actifs et gèrerons ces actifs parce que ce marché a sans aucun doute du potentiel", a ajouté M. Izosimov.
  •  
  •    "Il est difficile de faire des prévisions. Pour nous il est important que les relations entre la compagnie et le gouvernement (algérien) se normalisent", a-t-il ajouté.
  •  
  •     Djezzy, premier opérateur mobile en Algérie avec 15 millions d’abonnés, est au centre de difficiles discussions avec le gouvernement algérien, qui s’est opposé à sa vente récente au sud-africain MTN et s’est dit prêt à racheter cette filiale. OTH a annoncé en juin la fin des négociations avec MTN.
  •  
  •    Depuis l’adoption de la loi de finances complémentaire de 2009, l’Etat algérien a un droit de préemption quand il s’agit de cession de participations par une société étrangère opérant en Algérie.
  •  
  •    De plus, l’entreprise a eu deux rappels d’impayés au fisc: 600 millions de dollars ont été versés fin avril et maintenant les impôts réclament à nouveau 230 millions de dollars. De plus, le président de Djezzy a été convoqué la semaine dernière par la police algérienne dans le cadre d’une enquête sur des allégations d’infraction à la législation sur les changes.
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close