En direct

Vingt ans de prison requis contre les fils d’un général et celui d’un ancien ministre

  • Lors du procès qui a eu lieu aux environs de trois heures et demi, le fils de l’ancien ministre a reconnu son addiction à l’héroïne depuis cinq ans, qu’il achetait à trois mille dinars lui et le fils du général chez le nommé Hassan, un ressortissant africain.
  • Ce dernier a aussi révélé qu’il faisait l’objet de menaces de mort et d’ensorcellement au « gris-gris » par l’africain qui menaçait aussi de tuer son père s’il refusait d’acheter l’héroïne chez lui. L’africain lui aurait donné un flacon de cyanure qu’il devait utiliser dans le cas où il serait arrêté par la police. Le fils du ministre a nier vendre l’héroïne et a déclaré qu’il vendait tout ce qu’il possédait comme les téléphones portables pour se payer l’héroïne. Ces déclarations ont été confirmés par le fils du général qui a reconnu lui aussi consommer cette drogue dure depuis environs deux ans, reniant faire du commerce de drogue.
  •  
  • Ennahar/ Mohamed Bessa

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close