Economie

Une vingtaine de dossiers de partenariat économique entre l’Algérie et l’Allemagne

Algérie – Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a annoncé lundi à Alger qu’une vingtaine de dossiers de partenariat économique sont « en cours de discussions » entre l’Algérie et l’Allemagne.

 S’exprimant lors d’une conférence de presse conjointe avec la Chancelière allemande, Angela Merkel, en visite officielle en Algérie, M. Ouyahia a fait savoir que les deux pays sont déterminés à concrétiser un grand nombre de ces dossiers de partenariat, objet de discussions.

Dans sa réponse à une question sur le « faible » apport de l’Allemagne sur  le marché algérien, qui connait un « certain monopole », le Premier ministre a indiqué que ce pays européen est au contraire « très présent » en Algérie, réfutant l’existence de tout genre de monopole de la part d’autres pays.

L’Allemagne, a-t-il poursuivi, est le troisième partenaire de l’Algérie.

Les échanges commerciaux entre les deux pays avoisinent les 4 milliards de dollars annuellement.

Sur le plan investissement, M. Ouyahia a relevé que l’Allemagne avait contribué dans la relance de l’industrie mécanique en Algérie, rappelant que la dernière décennie avait vu la participation de grandes firmes allemandes dans la concrétisation de projets de construction de véhicules légers et lourds, dans différentes régions du pays.

Il avait indiqué, au début de la conférence de presse, que sa séance de travail avec la Chancelière avait permis, aux deux parties, de « manifester une forte volonté à aller de l’avant, notamment en matière de coopération économique », précisant qu' »il existe déjà plus de vingt partenariats qui  fonctionnent et nous en ferons d’autres ».

Les gouvernements des deux pays sont « déterminés » à accompagner la dynamique marquant leur coopération économique, a-t-il souligné.

APS

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close