Société

Violence et crimes crapuleux pendant le mois du Ramadhan

  • Malheureusement, cette image a été ternie ces dernières années par le phénomène de la violence et des crimes crapuleux commis pendant ce mois de pardon. Une situation étrange et des comportements qui n’ont aucun rapport avec notre religion, nos traditions et nos coutumes. On ne pouvait pas imaginer le vol et la médisance pendant le Ramadhan jadis. Aujourd’hui, ce sont des crimes les plus atroces et les plus crapuleux qui sont commis. Est-ce le vide spirituel qui en est la cause ? Ou bien serait-ce du à la désintégration de la cellule familiale ? Ou alors, les problèmes sociaux économiques et les conditions difficiles dans lesquelles vit l’algérien aujourd’hui ?
  •  
  • Il poignarde sa sœur et son copain devant la mosquée à Chlef
  •  
  • Un jeune âgé d’une trentaine d’année a poignardé sa frangine âgée de 20 ans dans le dos près de la mosquée dans la Commune d’El Kerima à Chlef, avant d’asséner plusieurs coups de couteau à son copain l’atteignant au niveau du cœur.
  • Selon des sources bien informées, le criminel aurait découvert que sa sœur sortait avec un jeune homme.
  •  
  • Un autre tue son ami pour de l’argent
  •  
  • Dans la même ville, le dénommé « Z. A. » 29 ans est décédé dans un café après  avoir reçu un coup de couteau dans la poitrine. Selon des témoins, les causes du crime seraient un problème d’argent entre les deux personnes.
  •  
  • Un bijoutier tué dans son magasin à Bechar
  •  
  • La ville de Bechar a enregistré deux crimes en une semaine, pendant ce Ramadhan. Deux crimes qui ont secoués les habitants de la ville. Trois personnes ont été arrêtées, le plus jeunes est âgé de 23 ans. Ces derniers ont tué un bijoutier avant de s’emparer d’une quantité de bijoux.
  •  
  • Une femme s’arrange avec le frère de son époux pour tuer ce dernier à Mila
  •  
  • Une jeune femme tue sa grand-mère qui a refusé de lui donner de l’argent à Bouira
  •  
  • A El Oued, un nouveau marié tu son épouse deux jours après leur mariage pour s’emparer de ses bijoux et son argent. Ce dernier, arrêté par la police à Ghelizane a reconnu les faits.
  •  
  • Elle verse de l’huile brûlante sur la deuxième femme de son époux enceinte à Gumar.
  •  
  • Crimes et agressions à l’arme blanche…la nouvelle mode du Ramadhan 2010
  •  
  • Une jeune femme tue sa grand-mère pour de l’argent, un homme en colère tue son épouse, une femme tue la deuxième femme de son époux à cause de la jalousie.
  • Les raisons sont différentes mais le résultat est le même, des familles endeuillées, des personnes emprisonnées et une société de plus en plus malade.
  • Ce qui est malheureux et inquiétant à la fois, c’est que ces crimes sont commis pendant ce mois sacré du Ramadhan ou les musulmans sont sensés être plus généreux, plus humains et plus porche de Dieu.
  •  
  • Ennahar/ Brahim B./ Faouzi H./ Karima S./ Issam L.
  •  

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *