SociétéAlgérie

Violences dans les stades : Les mamans débarquent au stade de la JSK ! (Vidéo)

Algérie – Il fallait juste y penser et avoir le courage de l’imposer. Le club de la JSK s’y affaire. Et pour sûr qu’à moyen termes cela ne peut qu’affecter radicalement les comportements de certains dans les stades, notamment les dérives violentes.

Ainsi, la violence et le langage vulgaire, cru imposés sur les gradins de nos stades, par ceux là même qui veulent écarter les femmes de la vie de la cité, va devoir affronter le rapport de force que compte bien leur imposer les mamans et les femmes fans du Club Sportif de la Jeunesse de Kabylie (JSK). Des familles, des mamans, des jeunes filles investissent les gradins ! Et comme un signe du destin, c’est au stade du 1er novembre que ça se passe !

Ne reste plus qu’un petit soutien des forces de l’ordre pour les aider à imposer leur présence, leurs marques. Le temps de faire de la présence des femmes et des familles dans tous les stades d’Algérie un non-événement ! Et partant un lieu convivial où les excès sont régulés et bannis.

« La nature a horreur du vide » !

« C’est évidement parce que les familles et les femmes ont déserté l’espace public, notamment les stades, que le vide a été comblé par toute sorte de voyous et autres délinquants ». C’est ce que confie à ALG24, Faiza B, professeur de sport dans un lycée du centre de Tizi Ouzou, rencontrée pas loin du stade du 1er novembre.

Pour son amie Lamia R, médecin à Alger : « Il suffirait juste que les femmes et les familles réinvestissent ce vide pour voir disparaître ces intrus ». Pour peu, assure-t-elle, qu’ »elles soient soutenues par la présence renforcée des forces de l’ordre, les familles sont le véritable antidote à la violence dans les stades comme dans tout l’espace public du pays ». Et de conclure : « Qui aurait pensé que des familles finiraient par s’imposer et occuper l’espace aux Sablettes d’Alger ! ».

Lire aussi : La lutte contre la violence dans les stades est l’affaire de tous

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close