Société

Violences faites aux femmes: 58% des agressions dues à des problèmes familiaux

Mme Messaoudène a précisé, lors d’une conférence de presse au forum de la Sûreté nationale, que les statistiques de la sûreté nationale du premier janvier au 31 septembre 2014 démontraient que les problèmes familiaux venaient en tête des causes des actes de violence contre les femmes avec 4.113 cas, soit 58%, suivis des quiproquos avec 2.406 cas, puis des problèmes financiers avec 256 cas, et enfin des motifs d’ordre sexuel (210 cas).

6.985 femmes âgées entre 19 et 75 ans sont victimes de violence, toutes formes confondues, notamment les agressions corporelles (5.163 cas), les mauvais traitements (1.508 cas), les agressions sexuelles (205 cas), les harcèlements sexuelles (71 cas) outre les homicides volontaires (27 cas) et l’inceste (3 cas), a fait savoir la responsable.

S’agissant de la situation sociale des victimes, Mme Messaoudène a indiqué que sur le nombre global des femmes victimes de violence, 3.847 femmes sont mariées, 440 veuves et 751 divorcées, faisant remarquer que la wilaya d’Alger est classée première en terme de violence contre les femmes, suivie des wilayas d’Oran et de Constantine.

Concernant les auteurs de ces violences, la responsable a indiqué que 7.268 mis en cause sont âgés entre 19 et 75 ans, tous ont été présentés à la Justice, a-t-elle indiqué.

Selon Mme Messaoudène, ces chiffres sont loin de refléter la réalité. "Les tabous empêchent souvent les femmes victimes de violence, notamment d’agressions sexuelles de déposer plainte contre leurs bourreaux", a-t-elle expliqué.(APS)

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!