AlgérieSociété

La violente charge du père d’Assil contre le directeur de la cité universitaire de Ben Aknoun

Algérie – Djamel Belalta, le père de l’étudiant Assil égorgé lundi dernier dans la cité universitaire Taleb Abderrahmane 2, située à Ben Aknoun, a lancé une violente charge contre le directeur de cette dernière.

L’accusant de mensonge, le père de la victime a réfuté les affirmations du responsable de la cité notamment s’agissant de la sécurité. « La sécurité n’est pas assurée à la cité universitaire comme me l’ont confirmé certaines personnes », a-t-il indiqué à Ennahar. Et d’ajouter, « C’est devenu même un lieu d’hébergement pour des personnes étrangères ».

Ce mardi, le jeune Assil a été inhumé au cimetière de Bordj Bou Arréridj en présence d’une foule nombreuse. Pour sa part, la sûreté de la wilaya d’Alger a assuré que l’enquête concernant ce crime abject suivait son cours sous la supervision du procureur de la République territorialement compétent.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close