En direct

Violents combats autour de positions de la Garde républicaine près de Damas

 Des combats d’une violence inédite se  déroulaient mardi autour de positions de la Garde républicaine syrienne dans la  périphérie de Damas, à quelques heures d’une réunion de l’Otan à la demande de  la Turquie au sujet de son avion de chasse abattu par la Syrie.    L’armée syrienne affrontaient depuis 04H00 (01H00 GMT) des rebelles à 8 km  du centre de la capitale, à Qadsaya et al-Hama, autour de positions de la Garde  républicaine, corps d’élite chargé de la sécurité de Damas et de ses banlieues,  selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).    "Ce développement est important car il s’agit des combats les plus violents  dans cette zone, et qu’ils se se rapprochent du coeur de la capitale", a  indiqué le président de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane. "C’est la première fois que  le régime a recours à l’artillerie lourde dans des combats aussi proches de la  capitale", a-t-il ajouté.    Ces développements interviennent au lendemain de guerre des mots entre la  Turquie et la Syrie, Ankara accusant le régime du président Bachar al-Assad,  son ancien allié, d’avoir commis un acte "hostile au plus haut point" après la  destruction de l’un de ses avions de combat, faisant craindre une escalade de  la crise entre les deux pays voisins.    L’Otan tiendra à Bruxelles une réunion à la demande de la Turquie qui a  invoqué "l’article 4 du traité" de l’Alliance prévoyant que tout pays membre  peut porter une question à l’attention du Conseil quand il estime que son  intégrité territoriale ou sa sécurité est menacée.
 
 
 

Algerie – ennaharonline

 

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!