SociétéAlgérie

Vol d’eau : Plus de 10 000 raccordement illicites en Algérie (Necib)

Algérie – Le ministère des Ressources en eau a recensé prés de 10.500 raccordements anarchiques entre janvier 2017 à février 2018.

C’est en substance ce qu’a dit hier à  l’APS, le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib.

M.Necib  a précisé que les données en possession du ministère font ressortir un taux de 10 à 15% d’eau consommée non facturée.  Ce qui engendre des pertes à cout de milliards ! Le ministre n’a dévoilé, aucun chiffre, sur les pertes générées par les bronchements illégaux en Algérie.

Et d’ajouter que  « 5500 cas ont été régularisés et 2500 sont devant la justice, ajoutant que le secteur a récupéré 1 million m3 d’eau potable ».

Le ministre a affirmé, d’autre part, que 38% de la population est alimentée quotidiennement en eau sans aucune coupure et 73% à raison d’un jour sur deux.

Necib :  » L’été 2018 sera meilleur  » ?

Pour ce qui est de la saison d’été 2018, le ministre a ajouté que cette période sera meilleure que les précédentes grâce à la réception des projets dans les délais fixés et l’alimentation en fin d’année de 592 communes en manque d’eau potable.

S’agissant des créances de l’Algérienne des eaux, le premier responsable du secteur a fait savoir qu’elles s’élèvent à 46 milliards de DA environ, dont 15 milliards DA très anciennes, précisant que 16 milliards DA sont dus à l’administration et à des entreprises publiques et 9 milliards à des communes.

Par ailleurs, le ministre a déclaré  que l’Algérie est dans une situation relativement « sécurisée » dans le domaine de la maitrise de la gestion des ressources hydriques.

 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close