SociétéAlgérie

Vol d’un bébé au CHU de Constantine : De lourdes peines prononcées, une sage-femme en fuite

Algérie – Prison à vie pour le principal accusé  et 15 ans contre la sage-femme, toujours recherchée. C’est le verdict du tribunal de Constantine dans l’affaire de l’enlèvement du petit Laith Mahfoud Kaoua en 2014 du CHU de Constantine.

La fin d’une scabreuse histoire qui demeurera non close tant que la sage-femme, en fuite, n’aura pas été retrouvée.  D’autant que cette affaire avait suscité un grand émoi dans la ville des Ponts. En médaillon : le petit Laith Kaoua.

Genèse d’un crime sans nom !

Rappelons que le nouveau-né avait été enlevé en 2014 du CHU de Constantine juste après sa naissance. Les services de sécurité s’étaient engagés fermement pour faire la lumière sur cette affaire. Une trentaine de personnes ont, alors, été interrogées. Certains seront placées en garde à vue, alors que d’autres bénéficieront de la liberté provisoire.

L’exploitation du renseignement avait permis aux enquêteurs de remonter jusqu’à la source.

Au final, le petit ange avait été retrouvé sains et sauf à Tamalous relevant de la daïra de Collo, wilaya de Skikda. Il était séquestré dans une maison à la cité Mouloud-Blaska.

Lire aussi : Kidnapping du bébé Laïth Kaoua : Réclusion à perpétuité à l’encontre des 3 accusés 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!