En directAlgérie

Le Wali d’Alger suspend 5 élus faisant l’objet de poursuites judiciaires

Algérie – Ils sont suspendus jusqu’à la fin de l’instruction. Le Wali d’Alger, Abdelkhalek Siouda, a décidé de suspendre à partir de ce dimanche cinq élus de la capitale.

Dans un communiqué diffusé ce matin, le Wali d’Alger suspend les Présidents des Assemblées populaires communales (APC) de Béni Messous et du Gué de Constantine. Il s’agit respectivement de Slimane Houadef et Moussa Arous.

Par la même décision, M. Siouda suspend également trois vice-présidents de l’APC de Gué de Constantine. Il s’agit de Youcef Smidaï, Belkhir Rouibat et Amar Khennouche.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close