Economie

Washington appelle l'UE à stimuler la demande en "recalibrant" l'austérité

     Le secrétaire au Trésor américain,  Jacob Lew, a appelé vendredi l’Europe à stimuler sa demande intérieure en  "recalibrant" ses plans de réduction des déficits, afin de dynamiser l’économie  mondiale.    "Une demande plus forte en Europe est cruciale pour la croissance  mondiale", a estimé M. Lew dans un discours devant un des organes du Fonds  monétaire international.    Selon M. Lew, la récession persistante dans la zone euro a coûté "plus d’un  tiers de point" de pourcentage à la croissance mondiale en 2012.    Redoutant une "fatigue de l’austérité", M. Lew a salué "le débat" en Europe  sur "le recalibrage du rythme de l’assainissement budgétaire" et a de nouveau  appelé les économies en excédent budgétaire à davantage stimuler la demande  intérieure.    En voyage en Europe début avril, le secrétaire américain avait déjà adressé  ces recommandations aux autorités allemandes.     "Il est vital (…) que les économies excédentaires contribuent davantage à  la demande afin de faciliter l’assainissement budgétaire dans la périphérie" de  la zone euro, qui désigne les pays en grande difficulté de la région (Grèce,  Portugal…), a ajouté M. Lew, dans un discours dont le texte a été transmis à  la presse. 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close