Monde

Washington et ses alliés asiatiques frappent Pyongyang au portefeuille

ashington et ses alliés asiatiques ont riposté aux programmes balistique et nucléaire nord-coréens en visant les finances du régime le plus isolé au monde, sans attendre l’issue des négociations au Conseil de sécurité sur de nouvelles sanctions.

Des centaines de camions sud-coréens ont traversé jeudi matin la frontière avec le Nord pour aller récupérer équipements et biens produits sur le complexe industriel intercoréen de Kaesong, que Séoul a unilatéralement décidé de fermer.

De son côté, le Sénat des Etats-Unis a adopté mercredi soir de nouvelles sanctions unilatérales, suivant une mesure similaire du Japon.

Séoul a qualifié d'”inévitable” la fermeture de la zone industrielle de Kaesong. Présentée à son ouverture en 2004 comme le symbole de la “réconciliation”, elle était un des ultimes projets communs de coopération entre Nord et Sud.

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *