En direct

Wikileaks diffuse son premier câble sur l’Algérie

  • Un rapport secret de l’ambassade des Etats Unis d’Amérique en Algérie, publié par le site Wikileaks, dévoile des activités d’une journaliste d’un quotidien en langue française et d’un ancien membre du conseil de la nation qui avaient fait part aux américains de certains sujets en relation avec la maladie du président et des élections des membres du conseil de la nation tenues au début de l’année 2007.
  • Le rapport de l’ambassade U.S. transmit aux services du ministère des affaires étrangères au mois de janvier 2007 concernait la réélection de Abdelkader Bensalah à la tête du conseil de la nation.
  • Ledit rapport était basé sur les déclarations d’une journaliste, dont le nom a été cité, travaillant pour le compte d’un quotidien national en langue française, appartenant à un homme d’affaire connu.
  • Le rapport qui était axé sur la réélection de Abdelkader Bensalah et la désignation par le président Bouteflika de huit nouveaux membres au Sénat (tiers présidentiel), cite la déclaration de la journaliste sur les résultats de l’élection qui, selon elle, « étaient connus à l’avance », et que « beaucoup de membres ont voté sur Bensalah par respect pour le président ». Et d’ajouter que les membres du sénat avaient qualifié ces élections de formalités au lieu d’être une pratique démocratique ». Certains sénateurs ont considéré cela comme une honte.
  • Selon la journaliste, la majorité de ceux qui ont été désignés par le président pour le tiers présidentiel, étaient des moudjahiddines qui le considéraient et qu’il considérait comme « frère ».
  •  
  • Le rapport cite aussi la sénateur Dalila H’lilou qui a fait une déclaration aux services de l’ambassade américaine à Alger, selon laquelle le président Bouteflika a désigné 8 membres du conseil de la nation et aurait laissé 16 sièges vides. Cette dernière a fait comprendre que le président préparait un nouveau remaniement et qu’en parallèle, certains ministres partant seraient désignés aux postes de sénateurs.
  •  
  • Ennahar/ Smaïl Fellah

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!