En direct

Yacine Bezzaz : Avec ce jeu, nous n’irons pas au Mondial

  • Yacine, dans cet entretien, refuse de suivre le chemin de la majorité des algériens qui critiquent le sélectionneur national Rabah Saâdane, malgré sa surprise de ne pas avoir été porté sur la liste des 18 dans cette rencontre. Parlant plutôt de la rencontre qui opposera la sélection nationale à l’Egypte.
  •  
  • En revenant un peu en arrière, partageriez vous l’opinion de la majorité des algériens qui disent que le résultat contre le Rwanda était négatif ?
  •  
  • Je crois que le défi essentiel, avant d’aller à Kigali pour rencontrer la sélection rwandaise, était d’éviter la défaite et de rentrer avec un résultat positif. Chose qui a été réalisé à Kigali, mais en revenant à la rencontre, je serais d’accord avec l’ensemble des algériens que nous avons raté une victoire qui était à la portée de notre main, surtout que toutes les conditions étaient réunies, que ce soit l’arbitrage, les conditions climatiques et aussi le terrain qui était acceptable. Par ailleurs, nous avions dominé la rencontre surtout en première période où nous avions raté plusieurs occasions de score. La chance n’a pas été de notre côté, et cela ne voudra pas dire que le résultat est négatif.
  •  
  • Le sélectionneur national a fait l’objet de beaucoup de critiques à cause de ses choix, qu’en pensez vous ?
  •  
  •  
  • Que voulez vous que je dise ? L’entraîneur national est le seul qui puisse faire le choix qu’il faut et qu’il voit nécessaires pour cette rencontre. Nous devons tous respecter ces décisions car c’est lui le premier responsable. Par ailleurs, nous sommes dans une période sensible après le début de ces qualifications et pareilles observations ne sont pas dans l’intérêt de la sélection nationale. Tout le monde doit être solidaire avec l’EN et aussi avec l’entraîneur national dans l’espoir de réaliser le rêve qui est la qualification au Mondial.
  •  
  • Parmi les critiques qu’on a faite à Saâdane c’est d’avoir fait jouer Saïfi malgré le manque de niveau et la blessure, alors qu’il vous a exclu de la liste malgré votre disposition.
  •  
  • Comme je l’ai dis auparavant, les choix du sélectionneur national sont indiscutables même si ces choix ne sont pas en ma faveur personnellement à l’instar de la rencontre contre le Rwanda, mais l’intérêt de l’EN reste au dessus de tout autre chose.
  •  
  •  
  • Mais en toute franchise, et loin de la langue de bois, est-ce que vous croyez que ce choix était au moins logique ?
  •  
  • (Bezzaz rit) vous voulez que je critique l’entraîneur….regardez ! Les choses ne marchent pas comme ça. Tout joueur qu’on ne fait pas jouer ou qu’on exclu de la liste des 18 va critiquer le choix de l’entraîneur, je pense que ça c’est penser à ses propres intérêts au détriment des intérêts de l’équipe nationale. Malgré tout cela, je voudrais préciser un point très important.
  •  
  • Allez y !
  •  
  • Je ne vous cache pas si je vous dis que j’ai été très surpris de ne pas voir mon nom sur la liste des 18 pour le match contre le Rwanda et ce pour plusieurs raisons, d’abord j’étais en super forme et prêt pour la rencontre, ceci d’une part, d’autre part parce que j’ai joué toutes les rencontres que ce soit les matchs amicaux ou officiels de l’équipe nationale avant la rencontre avec le Rwanda.
  •  
  • Vu notre prestation contre le Rwanda, pensez vous que nous avons des chances d’aller au Mondial ?
  •  
  • Nos chances sont égales avec les autres sélections, y compris le Rwanda. Il est difficile de faire un pronostic de qui va aller au Mondial. La Zambie à brouillé tous les calculs de tous le monde y compris des spécialistes qui partageaient les chances entre notre équipe nationale et l’Egypte. Je crois que le club qui arrive à mieux se concentrer ira au Mondial.
  •  
  • Mais vous n’avez pas répondu à ma question. Pensez vous que nous avons la capacité d’aller en Afrique du sud en 2010 ?

    Pour être sincère avec tous les algériens, ce qu’il nous faut pour gagner les trois points devant l’Egypte, c’est d’améliorer notre jeu et de paraître avec un meilleur visage que celui avec le Rwanda. Si les choses continuent de cette façon, nous aurons beaucoup de difficultés d’atteindre cet objectif. Mais malgré tout, je suis optimiste et je pense que nous sommes capables de nous améliorer surtout avec les efforts déployés par le staff technique et la volonté que nous avons pour faire plaisir au public algérien.
  •  
  •  
  • Ennahar/ Yacine A.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close