Société

Yarichène condamné à 18 mois de prison ferme pour escroquerie

Le père de l’enfant Amine, kidnappé puis relâché fin 2015, et qui avait fait couler beaucoup d’encre et de salives, Mohamed Yarichène a été condamné à dix-huit mois de prison ferme et une amende de 100 000 dinars, pour escroquerie dans la fameuse affaire « El Ouaâd Essadek », a indiqué mercredi le quotidien Ennahar.

Propriétaire de la société “Radia Auto”, Mohamed Yarichène était accusé d’association avec le patron de l’empire “El Ouaâd Essadek”, de Moulay Salah, das l’escroquerie et vol de voitures (283 voitures de luxe) dont a été vicitme Cima Motors, de Tahkout, après avoir fait croire à cette dernière de faire écouler ses véhicules en contrepartie d’une marge bénéficiaire.

 

 

 

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!