Monde

Yémen: 3 militaires blessés dans une attaque d'Al-Qaïda

      Trois militaires yéménites, dont un   officier, ont été blessés dans une embuscade tendue par des combattants   Al-Qaïda dans le Hadramout (est), a indiqué mardi un responsable de l’armée.     L’attaque a eu lieu lundi soir prhs de Moukalla, chef-lieu du Hadramout,   lorsque "des membres d’Al-Qaïda ont fait exploser à distance un engin posé sur  une route" empruntée par les militaires, a ajouté le responsable sous le   couvert de l’anonymat.     Ces militaires circulaient à bord d’un véhicule de l’armée qui escortait   des camions-citerne chargés de pétrole brut qui se rendaient au terminal   pétrolier de Dhabba, sur la mer d’Arabie, selon la même source.     Al-Qaïda, bien implanté dans le sud et le sud-est du Yémen, multiplie les   attaques contre l’armée et les  services de sécurité chargés de traquer ses   éléments.     Les éléments armés d’Al-Qaïda se sont repliés sur les zones montagneuses   aprhs avoir été contraints de quitter les centres urbains dans la province   d’Abyane (sud) à la suite d’une offensive de l’armée en mai 2012.     Vendredi, le ministhre yéménite de l’Intérieur a prévenu que le groupe   Ansar al-Charia, lié à Al-Qaïda, tentait de prendre le contrôle d’une localité   de la province du Hadramout.     Les habitants de la localité de Ghayl Bawazir ont fait état de la présence   d’éléments armés de ce groupe dans leur cité.     Le réseau extrémiste avait profité de l’affaiblissement du pouvoir central   en 2011, à la faveur de l’insurrection populaire contre l’ancien président Ali   Abdallah Saleh, pour renforcer son emprise sur l’est et le sud du Yémen, oy il   avait regroupé ses partisans.  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close