Monde

Yémen: Al-Qaïda contrôle une ville du Sud

  •    Au terme de ces accrochages qui ont fait un mort et un blessé grave, "Jaar et les villages avoisinants sont tombés aux mains d’Al-Qaïda", a déclaré à l’AFP le responsable, qui a requis l’anonymat.
  •  
  •    "Il n’y a plus aucune présence des autorités locales à Jaar où les combattants d’Al-Qaïda se sont emparés de bâtiments publics, dont une radio régionale, et une caserne" située au flanc d’une montagne, à la sortie de la ville, a ajouté le responsable.
  •  
  •    Plus tôt dans la journée, des islamistes armés avaient pris le contrôle d’un poste de police et établi cinq points de contrôle à l’entrée de Jaar, avaient indiqué des témoins et une source policière.
  •  
  •    "Ce sont des membres d’Al-Qaïda", a indiqué à l’AFP une source au sein des services de sécurité.
  •  
  •    Les hommes armés ont appelé "les militaires à déposer les armes pour les laisser partir en paix", dans un tract distribué à Jaar et signé "Vos frères les Moujahidine".
  •  
  •    Au moins, "un membre d’Al-Qaïda, grièvement blessé dans les accrochages, a été évacué vers Aden", la principale ville du sud du Yémen, a indiqué à l’AFP un autre responsable des services de sécurité.
  •  
  •    En outre, un soldat, en faction près d’une résidence du gouverneur d’Abyane, cible depuis deux jours d’attaques répétées d’islamistes armés, a été tué par balle dimanche après-midi, a ajouté la même source.
  •  
  •    A Batige, 10 km plus loin, une trentaine de membres présumés d’Al-Qaïda, armés et cagoulés, ont fait irruption dans une usine de fabrication de munitions, ont indiqué à l’AFP des habitants.
  •  
  •    Les assaillants ont neutralisé les gardiens de l’usine, puis ils se sont emparés d’un stock de caisses de munitions qu’ils ont embarquées à bord de plus de quatre véhicules, ont ajouté les témoins.
  •  
  •    Un responsable des services de renseignement dans la province d’Abyane, interrogé par l’AFP, s’est contenté de dire que "l’usine de munitions 7 octobre est tombée aux mains d’Al-Qaïda".
  •  
  •    Par ailleurs dans la province de Marib, à l’est de Sanaa, six militaires yéménites ont été tués dimanche au cours d’une attaque attribuée à Al-Qaïda, selon des sources militaires et tribales.
  •  
  •    Les autorités yéménites sont engagées dans une lutte contre Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), née d’une fusion des branches yéménite et saoudienne du réseau d’Oussama ben Laden, actif dans le sud et l’est du Yémen.
  •  
  •    Le président Ali Abdallah Saleh est actuellement très contesté dans la rue par des manifestants qui réclament son départ.
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!