Monde

Yémen: arrestation d'un chef d'Al-Qaïda recherché

  •    Ce chef présumé d’Al-Qaïda a été arrêté dans un hôpital de Raïda (80 km au nord de Sanaa) avec deux membres présumés de sa cellule qui ont été blessés lors d’une opération le visant lundi.
  •  
  •    "Mohammad Ahmed al-Hanak et deux autres personnes qui sont blessées ont été arrêtés dans un hôpital de province d’Amran à Raïda", a déclaré cette source à l’AFP sous le couvert de l’anonymat.
  •  
  •    Les autorités avaient indiqué que lors de l’opération de lundi à Arhab (40 km au nord de Sanaa), deux membres présumés de la cellule dirigée par al-Hanak avaient été tués et deux autres membres blessés avaient été arrêtés sur place.
  •  
  •    L’ambassade américaine fermée dimanche a rouvert mardi en se félicitant du succès d’une opération antiterroriste des forces de sécurité yéménites au nord de Sanaa, en référence à l’attaque d’Arhab.
  •  
  •    Lors de cette opération, le chef présumé de la cellule avait réussi à prendre la fuite, selon les autorités yéménites.
  •  
  •    Par ailleurs, le ministère a annoncé la poursuite d’une vaste opération antiterroriste dans plusieurs provinces du pays, affirmant qu’elle était destinée à "mettre la pression sur les terroristes de manière à les empêcher de reconstituer leurs cellules et à reprendre leur souffle".
  •  
  •    Selon une source de sécurité, les opérations se concentrent dans les provinces de Jouf, Marib, Chabwa et Abyane, au nord-ouest et à l’est de la capitale Sanaa.
  •  
  •    Mardi lors de le réouverture de l’ambassade américaine, le ministère de l’Intérieur a affirmé avoir encerclé "les éléments terroristes du réseau d’Al-Qaïda dans tous les endroits et dans toutes les régions où ils peuvent se trouver". "La traque de ces éléments est menée 24 heures sur 24 et les opérations contre leurs repères sont lancées quotidiennement", a-t-il ajouté.
  •  
  •    "Au cours des deux derniers jours, cinq éléments terroristes ont été arrêtés dans les provinces de Sanaa, Hodeïda (ouest du pays) et dans la capitale", a encore indiqué le ministère, en affirmant que ces opérations se poursuivraient "jusqu’à l’éradication du terrorisme et des éléments terroristes".
  •  
  •    Dans le même texte, le ministère a indiqué avoir renforcé les mesures de sécurité autour des ambassades et des lieux fréquentés par les étrangers.
  •  
  •    
  • Ennaharonline/ AFP  
  •  

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!