SécuritéMonde

Yémen : le chef politique des Houthis tué dans un raid de la coalition

Le plus haut responsable politique des rebelles au Yémen, Saleh al-Sammad, a été tué par une frappe aérienne la semaine dernière, ont annoncé aujourd’hui ces insurgés en accusant la coalition menée par l’Arabie saoudite.

Dans un communiqué diffusé par l’agence de presse Saba, le rebelles Houthis ont affirmé que Sammad, chef du bureau politique de la rébellion, était “tombé en martyr” le 19 avril dans une frappe sur la province de Hodeida (ouest).

Début avril, Saleh al-Sammad avait proclamé 2018 “l’année balistique par excellence”, en allusion aux tirs de missiles tirés contre le royaume saoudien par les rebelles.

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!