Monde

Yémen: deux personnes tuées par des membres présumés d'Al-Qaïda


     Des membres présumés d’Al-Qaïda ont tué  samedi un civil et un policier dans une attaque contre un poste de contrôle  dans le sud-est du Yémen, selon des témoins et une source de sécurité.    Deux assaillants ont lancé une grenade contre ce poste de contrôle à Al  Shihr, dans la province de Hadramout (sud-est), ont expliqué ces sources en  précisant que deux policiers avaient également été blessés.    Selon la source de sécurité, l’attaque porte la marque d’Al-Qaïda.    Le 18 mai, un officier des services yéménites de renseignement avait été  tué par balle à Moukalla, chef-lieu du Hadramout, dans une attaque attribuée  également au réseau extrémiste.    Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) avait profité de  l’affaiblissement du pouvoir central en 2011, à la faveur de l’insurrection  populaire contre l’ancien président Ali Abdallah Saleh, pour renforcer son  emprise sur l’est et le sud du pays.    Les combattants islamistes ont été délogés de la plus grande partie du sud  du Yémen par une vaste offensive de l’armée il y a un an, mais ils continuent  de mener des attaques meurtrières contre les forces de sécurité. 

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!