Monde

Yémen: l'ONU veut une reprise des négociations de paix avant fin octobre

L’ONU espère voir le gouvernement yéménite et les rebelles houthis reprendre les négociations de paix avant la fin d’octobre, a indiqué jeudi à Genève le secrétaire général adjoint de l’organisation, Jan Eliasson.

M. Eliasson a appelé le gouvernement du président Abed-Rabbou Mansour Hadi et la rébellion à prendre part aux pourparlers “sans conditions préalables”, tout en admettant que le rapprochement des deux parties reste difficile.

Le Haut responsable de l’ONU a qualifié de “décevantes” les discussions inter-yéménites déjà tenues à Genève au conflit sous l’égide de l’organisation internationale, en raison des positions inconciliables des deux parties.

Ces discussions ont été initiées par les Nations unies en vue d’aider les parties au conflit à s’entendre sur un compromis susceptibles de favoriser la fin des hostilités et la préservation de l’unité et de la souveraineté du Yémen.

Le processus actuel, entamé le 16 juin dernier, se déroule sur la base de l’initiative du Conseil de coopération du Golfe (CCG), des conclusions du dialogue national yéménite et des résolutions du Conseil de sécurité, notamment la résolution 2216.

Le texte de la résolution appelle les rebelles à reconnaître l’autorité de l’Etat et à quitter les principales villes du pays, y compris la capitale Sanaa. 

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *