Monde

Yémen: six militaires tués dans des attaques attribuées à Al-Qaïda

  •    A Maareb (173 km à l’est de Sanaa), des inconnus ont ouvert le feu sur quatre membres de la garde républicaine (unité d’élite) qui se trouvaient à bord d’un camion de logistique de l’armée, les tuant sur le coup, selon un responsable local.
  •  
  •    L’attaque s’est produite près de Wadi Abida un repère d’Al-Qaïda, selon ce responsable.
  •  
  •    "Cette attaque ressemble à celles menées par le passé par Al-Qaïda", a ajouté le responsable local.
  •  
  •    Les forces de sécurité ont lancé par la suite une chasse à l’homme pour retrouver les agresseurs, a-t-on indiqué de même source.
  •  
  •    Un hélicoptère a tiré en direction de deux véhicules utilisés par Al-Qaïda, a ajouté le responsable sans préciser s’ils avaient été touchés, alors que des hélicoptères survolaient le secteur.
  •  
  •    La province de Maareb est l’un des fiefs des émules d’Oussama ben Laden dans le pays.
  •  
  •    Dans le sud du pays, un colonel des services de renseignement, Abdel Hamid al-Charaabi, "a été tué par deux membres d’Al-Qaïda" à Zinjibar, chef-lieu de la province d’Abyane, a indiqué à l’AFP un responsable local.
  •  
  •    Les deux hommes qui circulaient sur une motocyclette ont tiré à bout portant sur l’officier qui effectuait des achats au marché de la ville, avant de prendre la fuite, a ajouté la même source.
  •  
  •    Dans la province sudiste du Hadramout, un deuxième colonel, Chayef al-Chouaïbi, a été abattu par des membres présumés d’Al-Qaïda, ont indiqué des témoins.
  •  
  •    Selon ces témoins, des hommes armés à bord d’une motocyclette ont ouvert le feu en direction du colonel alors qu’il se trouvait dans un restaurant de la ville de Seyoun, le touchant à la tête.
  •  
  •    L’officier est décédé sur le coup alors que ses agresseurs prenaient la fuite, selon ces témoins.
  •  
  •    Les autorités yéménites sont engagées dans une lutte contre Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), née d’une fusion des branches yéménite et saoudienne du réseau d’Oussama ben Laden, qui est actif dans le sud et l’est du Yémen.
  •  
  •    Le 22 février, dans la province de Maareb, cinq personnes avaient été tuées, dont trois militaires, lors d’échanges de tirs avec des membres d’Al-Qaïda dont l’un avait été arrêté, selon le ministère de la Défense.
  •  
  •    Selon les autorités, Mohammad Abdallah Maouda, présenté comme un "chef" du réseau extrémiste, avait été arrêté à un barrage de l’armée alors qu’il était en compagnie d’autres membres d’Al-Qaïda.
  •  
  •    L’homme avait tiré sur le soldat en faction au barrage, le tuant sur le coup. Un accrochage avait ensuite provoqué la mort de deux militaires et deux civils.
  •    
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!