Monde

Yémen-sud: trois soldats blessés par des tirs près d'un bureau de vote

  Trois soldats yéménites ont été  blessés dimanche dans une attaque par des hommes armés près d’un bureau de vote  dans la province de Lahj (sud) à deux jours de l’élection présidentielle, a  indiqué un responsable local.  "Des hommes armés du Mouvement sudiste ont attaqué des véhicules militaires  transportant des urnes pour un bureau de vote, installé dans une école", près  de la base aérienne Al-Anad, a déclaré le responsable sous couvert d’anonymat.  Trois soldats ont été blessés dans l’accrochage" qui a suivi l’attaque,  a-t-il ajouté, indiquant que la situation était tendue autour du bureau de vote.   Le Mouvement sudiste, un groupe autonomiste, a appelé au boycottage du  scrutin de mardi qui doit porter le vice-président Abd Rabbo Mansour Hadi à la  tête de l’Etat en vertu d’un accord de transition, qui marque le départ du  président contesté Ali Abdallah Saleh, au pouvoir depuis 33 ans.   L’aile dure de ce mouvement, une mouvance séparatiste conduite par l’ancien  vice-président yéménite Ali Salem al-Baid, qui vit en exil, a appelé ses  partisans à empêcher le déroulement du scrutin, au risque de provoquer des  actes de violence.   Cette aile, qui a appelé à "la désobéissance civile" mardi, a invité dans  un communiqué ses partisans à un rassemblement lundi à Aden pour "réclamer la  libération et l’indépendance" du Sud, un Etat indépendant jusqu’en 1990.    Les incidents armés, parfois mortels, se sont multipliés à l’approche de  l’élection notamment dans les provinces du sud.    Les autorités ont mobilisé plus de 103.000 policiers et soldats dans le  pays pour assurer la sécurité le jour du scrutin, selon un membre de la haute  commission électorale à Sanaa.

 

 Algérie- ennaharonline 

 

 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close