Monde

Yémen: un officier tué dans une attaque attribuée à Al-Qaïda

    
  Un officier du renseignement a été  abattu dans la nuit de vendredi à samedi à Moukalla, capitale de la province de  Hadramout, dans le sud-est du Yémen, dans une attaque attribuée à Al-Qaïda.    "Deux hommes armés d’Al-Qaïda circulant à moto ont ouvert le feu sur  Ibrahim Bameshel, le tuant sur le coup", a indiqué à l’AFP une source des  services de sécurité, s’exprimant sous le couvert de l’anonymat.    Les assaillants ont réussi à prendre la fuite, a ajouté cette source.    La plupart des attaques contre les officiers de l’armée ou des différents  services de la police sont attribuées à Al-Qaïda.    Le réseau extrémiste, bien implanté dans le sud et le sud-est du Yémen a  récemment distribué des tracts menaçant ces officiers, dont certains portaient  des photos d’équipes de tueurs à moto.    Al-Qaïda avait profité de l’affaiblissement du pouvoir central en 2011, à  la faveur de l’insurrection populaire contre l’ancien président Ali Abdallah  Saleh, pour renforcer son emprise sur l’est et le sud du Yémen.    Chassés des villes par une offensive de l’armée en mai dernier, les membres  du réseau se sont réfugiés dans les hauteurs et les zones désertiques. 
  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close