En direct

Seuls Zeroual et moi avions décidé de la libération des dirigeants du FIS (Betchine)

Le général à la retraite Mohamed Betchine rompt le silence sur la période des années 90. Dans une déclaration à Ennahar, ce dernier fait savoir que « seul lui et l’ancien président Liamine Zeroual avaient pris la décision de libérer les dirigeants de l’ex FIS, Abassi Madani et Ali Belhadj ».

L’ancien patron de la Sécurité militaire, dont les déclarations ont provoqué ces derniers temps une grande polémique au sein de la classe politique, a fait savoir que « la décision de libérer les dirigeants de l’ex-FIS, Abbasi Madani et Ali Belhadj, a été prise par le président Liamine Zeroual et moi-même », sans l’intervention ou la participation de quiconque d’autre dans le pouvoir.

M. Betchine a précisé qu’il avait demandé conseil à l’ancien président Zeroual sur cette affaire et que ce dernier avait accepté les dispositions relatives à la libération des chefs du parti selon les négociations qui ont eues lieu entre les deux parties. Cette décision, selon notre interlocuteur, a estompé la « Fitna » qui régnait à cette époque.

M. Betchine assure avoir mené des négociations avec les dirigeants de l’ex-FIS en compagnie de Liamine Zeroual et accuse certaines parties de les avoir torpillés. 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close