AlgériePolitique

Abdelaziz Ziari exclut un scénario d’une transition à l’égyptienne en Algérie ( vidéo)

Algérie – L’ancien président de l’Assemblée populaire nationale, Abdelaziz Ziari a exclu la possibilité de voir l’expérience égyptienne se reproduire en Algérie.

L’Algérie s’achemine-t-elle vers un scénario d’une transition à l’égyptienne ? En réponse M. Ziari  indique : »Je ne croit pas ». Mais je pense qu’il y a des tentatives de vouloir en arriver à ça ». Nous sommes dans une situation « difficile », mais totalement « différente » à celle des années 90 avec l’émergence de la violence à cette époque, enchaine t-il, ce lundi 01 avril 2019 sur les ondes de la Radio Nationale Chaine 3 .

Interrogé sur  l’implication de l’Armée avec les mises en gardes lancées par le chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP) Gaid Salah, M. Ziari souligne qu’ « Il n’y a aucune immixtion dans les affaires politiques » . Il y a une responsabilité d’État qui commençait à s’effriter.Il était nécessaire, qu’un moment ou un autre, face au silence du pouvoir en place, que l’armée intervienne. D’autant que Gaid Salah n’a pas pris de décision, mais a fait des propositions pour une sortie de crise (…) Il ne faut pas dénaturer la réalité ! a-t-il soutenu.

Abdelaziz Ziari considère que la désignation, dimanche, par le président Bouteflika d’un gouvernement chargé de piloter la transition  est une « nécessité technique » , pour explique-t-il, gérer les affaires de l’État et garantir les engagements de l’Algérie  vis-à-vis de ses partenaires étrangers.

La phase de transition politique a débuté, selon lui, à partir du moment où le chef de l’État a annoncé son refus de briguer un nouveau mandat, reportant du même coup l’organisation de l’élection présidentielle.

 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close