AlgérieEconomieMarchés & Prix

Algérie-Russie: conclusion de contrats commerciaux pour l’exportation de plus de 4.000 tonnes de dattes

Algérie-Des exportateurs algériens spécialisés dans le domaine de la production et de la transformation des dattes ont affirmé que leur participation au Salon international des produits agroalimentaires « World Food Moscow », organisé récemment à Moscow (Russie) a constitué une occasion pour la conclusion de contrats commerciaux en vue d’exporter plus de 4.000 tonnes de dattes vers la Russie et vers d’autres pays européens.

Dans une déclaration à l’APS au terme de cette manifestation économique internationale, les exportateurs algériens ont fait savoir que leurs participations régulières aux expositions et aux salons internationaux avaient permis de faire connaître les dattes algériennes, très prisées.

Ils ont dit avoir reçu, lors de ce salon, de nombreuses demandes pour l’exportation de dattes algériennes, ajoutant que des opérateurs coréens, chinois, finlandais, indonésiens, et indiens avaient formulé le vœu de conclure des contrats commerciaux pour l’importation de dattes algériennes, notamment la variété « Deglet Nour », classée parmi les meilleures variétés de dattes au monde.

Le responsable de la société Haddadou pour la production des dattes, Salim Haddadou, a indiqué que sa société avait conclu, lors de ce salon, un contrat avec une société russe de distribution visant l’exportation de près de 1.000 tonnes de dattes vers les marchés russes, soulignant avoir reçu d’autres demandes d’Indonésie, d’Inde, des Emirats arabes unis (EAU), du Bengladesh et du Sri Lanka, lesquelles se trouvent actuellement en cours d’examen.

Rappelant que les dattes algériennes avaient connu, ces dernières années, un grand succès au niveau international, M. Haddadou a précisé que lesdites dattes avaient réussi, en outre, à se positionner sur les marchés du sud-est de l’Asie, notamment en Inde.

Le gérant de l’entreprise de dattes Bouarfa, Achab Mouloud, a fait état de la conclusion d’un contrat avec une entreprise russe pour l’exportation de dattes dès le mois d’octobre 2019, précisant qu’un volume de 110 tonnes sera exporté dans un premier temps.

Il a fait savoir que son entreprise avait conclu, par le passé, d’autres contrats avec des entreprises de différentes nationalités, soulignant que la datte algérienne était très prisée.

Le propriétaire de l’entreprise « Toumour Djazairia », Ben Abdelhalim Mokaddem, a, pour sa part, indiqué que son entreprise avait signé un contrat avec une entreprise russe pour l’exportation de 400 tonnes de dattes à compter de février 2020.

Le producteur, transformateur et exportateur de dattes algériennes Mehdi Bouguendoura a précisé, quant à lui, que son entreprise « Razan » était présente sur le marché européen depuis cinq (5) ans, notant que la datte algérienne avait réussi à investir les grands marchés en Europe, en Afrique et en Asie.

Il a, toutefois, fait remarquer que les quantités de dattes demandées par les distributeurs étrangers dépassaient les capacités de production de son entreprise qui a, quand même, pu exporter plus de 2.500 tonnes de dattes vers l’étranger.

Selon Khaldoun Al-Asmar, l’un des plus grands distributeurs de dattes au Moyen-Orient présent au « World Food Moscow, la datte algérienne est très demandée dans plus de 35 pays depuis 2008.

Concernant les dattes biologiques (cultivées sans substances chimiques artificielles), le directeur de l’entreprise « Biodattes-Algérie », Youcef Abdelbaki, a indiqué qu’elles étaient très demandées en Europe, signalant que 1.340 tonnes de dattes « Bio » avaient été exportées vers l’étranger jusqu’à septembre 2019.

 

Un stand permanent pour les exportateurs algériens au salon « City Food » de Moscou

 

Afin de mettre en avant les capacités du secteur agricole algérien et les industries agroalimentaires, le ministère du Commerce s’est engagé dans des concertations avec les responsables de « City Food » à Moscou, le plus grand salon des produits agricoles et des industries agroalimentaires en Russie et en Europe de l’Est à l’effet de réserver un stand permanent pour les opérateurs algériens présents à ce salon.

A noter que le ministre du Commerce, Said Djellab s’était enquis, mercredi dernier, du bon déroulement du Salon  « Word Food 2019 », tenu à Moscou.

S’étendant sur une superficie de 104 hectares, le salon permanent « Food City » abrite des exportateurs issus de 56 pays représentant 5.000 entreprises de différentes nationalités, lesquelles font la promotion de leurs produits en matière d’import et d’export.

Le salon comprend aussi des bâtisses dédiées aux affaires et au marketing, en sus des espaces réservés aux producteurs de légumes et de fruits pour la vente en gros.

Ce salon permettra aux exportateurs algériens d’accomplir les procédures de dédouanement en ce qui concerne leurs produits au niveau des services consacrés à ce genre d’opérations au niveau de « City Food ».

Tags

Articles en lien

2 Comments

  1. On brade nos dattes a vil prix..juste pour avoir des euros…a l etranger..et pendant ce temps on se paie des dattes de 4 eme categorie a 1200 da le kg
    Bientot on bouffera le ghars..et le kentichi..le reste..on en revera ou on ramenera des dattes de russie ou de fra nce……la classe!!!!

  2. J’allais poser le même broriblème: il en reste pour les Algériens en Algérie ? Et puis : produites dans le strict respect des sols et des palmiers ? Et puis : la souveraineté de l’Algérie, c’est pour quand ? Nous allons finir par ne plus croire dans la volonté du gouvernement d’oeuvrer POUR les Algériens First … Ce serait bien dommage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close